Histoire de l'Association des Amis

« Au lendemain de la dernière guerre tous ceux qui avaient aimé Saint-Céneri sont navrés. Le site se détériore. La fontaine du Petit-Saint-Célerin est en ruines ; la chapelle exige des réparations urgentes. Mais surtout le niveau de la Sarthe dans la boucle autour de la presqu’île s’est considérablement abaissé. Le conseil municipal de Saint-Céneri ne peut absolument rien faire. La chapelle est une propriété privée. La fontaine est la propriété de la commune de Saint-Léonard-des-Bois. Le barrage est une propriété privée dans la commune de Saint-Pierre-des-Nids. (…) De plus, les moyens matériels manquent pour assurer cette conservation et l’entretien des monuments, y compris l’église. Le colonel Gosse réfléchit longuement, consulte ses amis, les gens du pays, les promeneurs, les estivants habitués, les hôteliers et commerçants, les pêcheurs. Le préjudice est commun à tous. Il s’agit donc de s’unir pour défendre le bien commun.

L’Association des Amis de Saint-Céneri et du Moulin de Trotté est fondée le dimanche 30 août 1953. Le Président est le colonel Gosse. Au départ, les buts de l’Association des Amis sont les suivants : veiller à la conservation et à l’amélioration du site ; assurer l’entretien des monuments et ouvrages privés d’intérêt public comme la chapelle, les digues de la Bataille et de Trotté et de la fontaine ; intervenir auprès des pouvoirs publics chaque fois que l’état des bâtiments classés ou non le rendra nécessaire. (…) »

Ainsi, en 1954, la fontaine du Petit-Saint-Célerin est restaurée et retrouve son état primitif.

En 1955, l’Association des Amis adopte le vœu de remplacer la balustrade inesthétique (faite de poteaux de ciment reliés par des tubes en fers » du pont reliant Moulins-le-Carbonnel et Saint-Céneri-le-Gérei. L’exécution du projet consistant à dissimuler la balustrade en ciment et fer en l’incorporant dans une maçonnerie, commence au printemps 1956 par des membres des Amis. La réfection est achevée le 30 juin 1957, à la satisfaction de tous. Les frais sont couverts par les départements de l’Orne et la Sarthe.

(…)

Depuis, l’Association a eu de nombreuses autres activités.

La mise en valeur du village a conduits à organiser des manifestations culturelles et artistiques :

-          Une vingtaine de concerts dans des domaines variés ont eu lieu dans l’église : guitare classique, messe andine, orgue et trompette, récital, etc…

-          En 1980, exposition « La Campagne à table » avec le concours du Parc Normandie Maine.

-          En 1981, exposition « Saint-Céneri d’hier » : 170 documents réalisés à partie de photos de cartes postales anciennes.

-          En 1983, pour le 30ème anniversaire de l’Association, festival « Musique et Voix » dans le pré de la chapelle, initiative renouvelée plusieurs fois.

Editions également de plusieurs documents au fil des années.

Tout un passé restait à évoquer, celui des peintres !

Déjà, de 1957 à 1959, une exposition permanente avait été organisée dans l’auberge des sœurs Moisy.

En 1976, pendant l’été, une rétrospective des peintres venus à Saint-Céneri de 1880 à 1940 a attiré plus de 1000 visiteurs.

La célébration du 30ème anniversaire de l’Association, en 1983, fut l’occasion de renouer avec la tradition artistique du village. Ce fut la première Rencontre des Peintres, réunissant 40 artistes, dont 3 peignant sur « le motif ».

Ces Rencontres sont devenues un événement annuel traditionnel : elles se déroulent durant les fêtes de la Pentecôte et remportent un succès grandissant.

En 2007, l’Association participe au projet du Parc Normandie Maine pour la rénovation et la valorisation de l’auberge des sœurs Moisy, en récoltant plus de 15 000 € de dons via la Fondation du Patrimoine. La première ouverture de l’auberge au public a eu lieu lors de la 24ème Rencontre des peintres en mai 2010.

Depuis janvier 2011, l’Association :

  • assure les visites de l’auberge,
  • tient un point d’information pour renseigner les visiteurs
  • organise des visites du village
  • met en place des projets de mise en valeur du patrimoine girois.

Et de nombreuses manifestations culturelles sont à venir…

Connection